Article

Un prof tente de crédibiliser Wikipédia

Partager cet article avec votre réseau professionnel Viadeo Partager sur Viadeo

Impertinences, Internet, Les Potins, Logiciels, Réseaux, Web 2.0

Par : Cyril Fussy - Lundi 12 mai 2008 à 12:57

L’encyclopenligne Wikipédia commence enfin à recevoir un écho dans les universités.

L’encyclope, principalement contrôlée par les plus prétentieux de la race humaine dès leur plus jeune âge, est bannie de presque toutes les universités car son œil unique est presque aussi fiable qu’une voiture italienne.

Désormais, un prof d’université cherche à améliorer la situation. Selon le Sydney Morning Herald le Professeur Jon Beasley-Murray demande aux étudiants d’apporter des contributions à l’encyclopédie au lieu de noircir des papiers de recherche.

J. Beasley-Murray, qui enseigne la littérature latino-américaine à l’Université de British Columbia, dit que la grande majorité des entrées de Wikipédia « ne sont pas très bonnes » et il met les étudiants au défi de les améliorer.

Jon Beasley-Murray dit que si les étudiants obtiennent que leur article fusse accepté comme  » Wikipedia Featured Article » (article publié) il leur donnera la note la plus haute A+. Jusqu’alors, trois entrées y sont parvenues.

Certaines pages ont pris quatre mois à être validées et ont été corrigées plus de 1’000 fois.

Mais le site, connu pour cataloguer les gens qu’il n’aime pas comme insignifiants, a été pincé à éliminer certaines entrées. Ses équipes d’experts en eau chaude et de gamins ayant acheté leur diplôme en ligne ont apparemment décidé qu’elles s’y connaissaient mieux en littérature latino-américaine.

L’Inq
Sydney Morning Herald

Traduction et adaptation d’un article de Nick Farrell pour INQ.

Partager cet article avec votre réseau professionnel Viadeo Partager sur Viadeo

Commentaires

Il y a une prof de fac qui fait juste l’inverse. Par un observatoire critique. Elle démonte l’encyclopédie.

http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com

J’ai vu ce site également et c’est comme cela que j’ai pris conscience qu’il n’y a pas que des bons samaritains sur wikipedia. Il y en a beaucoup pour qui l' »encyclopédie libre » est une « entreprise de lavage de cerveaux en liberté ». Je trouve vraiment très inquiétant de voir des enseignants cautionner wikipedia. De même que je trouve inquiétant de voir des journalistes y faire référence pour leurs papiers.

  • par caroline 45300
  • 13 May 2008 9:04
  • comment

Wikipédia n’est juste qu’un blog censuré par des admins…..

  • par kapi
  • 13 May 2008 10:03
  • comment

Il y a plusieurs études aussi qui montrent que le taux d’erreur sur Wikipedia n’est pas beaucoup plus élevé que celui d’une vraie encyclopédie. Ceci s’explique je pense parce que ce sont souvent des experts du sujet qui rédigent un article (personnellement je me vois mal aller modifier un article sur l’économie des Etats-Unis au 19° siècle).

C’est clair qu’il ne faut pas accorder toute sa crédibilité à ce que l’on y lit, mais c’est un peu comme partout sur Internet (et même dans les livres).

Il faudrait peut être penser à critiquer toutes ces conneries que l’on voit à la télé avant de critiquer Wikipédia en parlant de l’encyclopédie comme d’un lavage de cerveau.

Moi je pense donc que c’est très bien et je suis content que ça existe. Après quand vous faites une recherche sérieuse, si vous vous limitez à une seule source, de toutes façons, c’est que vous êtes très con et naïf.

  • par bluelambda
  • 13 May 2008 10:21
  • comment

Tout à fait d’accord avec toi bluelambda.

Une fois j’ai vu le film Alamo (avec Quaid et Thornton) et c’est pas un excellent film.
En voyant l’histoire, dont je connaissais surtout le coté mythique, j’ai voulu connaître l’Histoire.

Dans l’antre de la connaissance qu’est l’université, j’ai eu la possibilité d’avoir accès à Universalis (version informatique sur galette de 4.5go) et j’ai tapé « alamo » dans la case recherche.
J’ai eu de la chance, il y avait une réponse :
Alamo, film de John Wayne avec lui-même dedans.

Merci universalis !!!

Mais comme j’avais encore un peu de temps après cette harassante lecture, je suis allé sur wikipedia.
J’avoue que si j’avais du faire une thèse sur le fort alamo, houston, crockett, santa anna et la république du texas, je n’aurais sûrement pas fait entièrement confiance aux dizaines d’articles de wikipedia en français ou en anglais.

Mais comme je ne faisais aucune thèse, j’ai pu accroître ma culture générale.

C’est peut-être pas parfait mais c’est pour ça que je participe.

Ouais pour la fiabilité Wikipédia n’a pas fait ses preuves et celle-ci est de plus en plus mise en cause au contraire.
Pour la crédibilité, le sérieux, là non plus elle n’a pas gagné ses médailles quand on voir les articles tendancieux qui pullulent en histoire et politique. Il y a des groupes de pression qui écrivent les articles de Wikipédia et le modifient, il y a des articles et des participants antisémites qui sont très actifs sans que les administrateurs ne les réfrènent ni ne leur fassen des observations.
Le blog observatoire de Wikipédia, fait par une prof qui connaît bien Wikipédia le montre et cite des exemples assez atterrants qui décrédibilisent complètement Wikipédia quand on voit comment celle-ci publie des articles qui tripotent l’histoire et laissent passer toutes sortes d’influences et d’inflexions de groupes de pression variés.
sur l’antisémitime, un exemple http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-19489427-6.html#anchorComment

  • par Julie la rousse
  • 14 May 2008 15:51
  • comment

Oui, drôle de prof car tous les profs disent le contraire.
En plus une étude universitaire montre que les étudiants ne savent pas se servir d’internet et que les sites les plus consultés comme WP et Google cachent les meilleurs documents auxquels les étudiants ne savent pas comment acéder.
voir encore un article sur le site http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/ : les ravages du tandem Google wikipedia sur la jeune génération
et aussi ce que disent les sites américains critiques de WP

  • par Julie
  • 23 May 2008 16:28
  • comment

« les ravages du tandem Google wikipedia sur la jeune génération »… mais n’importe quoi.
Il faut vraiment s’emmerder pour avoir le temps d’écrire des conneries à ce sujet.
Si on parlait plutôt des ravages de la Star Ac’ et autres débilités sur la jeune génération? Ce serait bien plus pertienent je crois que de parler d’un moteur de recherche parmi d’autres et d’une encyclopédie en ligne.

  • par bluelambda
  • 23 May 2008 19:26
  • comment

je crois que c’est plutôt pour ceux qui participent à Wikipedia que convient votre commentaire. Les participants sont des oisifs, chômeurs, jeunes geeks qui ne savent rien faire d’autre, célibataires qui cherchent à tuer le temps et tous les isolés désoeuvrés. ça n’est même pas moi qui l’ai inventé mais Mme Anthère qui le dit. Cité par le blog ci-dessus.
Quelqu’un qui travaille vraiment et connaît bien un sujet, qui écrit des articles, a autre chose à faire que d’écrire sur Wikipedia où son travail sera de toute façon contesté et plus ou moins détruit , au minimum corrigé par des adolescents incultes et incompétents.

  • par Julie
  • 29 May 2008 13:03
  • comment

Franchement faut pas trop déconner ma petite Julie. Je travaille, je ne suis pas oisif et je participe à l’écriture d’articles dans le domaine de l’informatique et du traitement d’images et je peux te garantir que je suis compétent dans ce domaine. C’est avec de tels amalgames que les pires choses ont été commises par le passé … pfff

  • par Christophe
  • 08 August 2008 9:03
  • comment

Je connais de nombreuses personnes qui travaillent et qui contribuent à Wikipedia dans le cadre de leur secteur d’activité.

La rédactrice de wikipedia.un.mythe.over-blog, elle, passe sa vie à glander et qui n’a rien d’autre à faire, donc elle crée un site pour décrédibiliser Wikipedia. Ca ça demande du temps et il faut vraiement rien avoir d’autre à foutre.

  • par bluelambda
  • 08 August 2008 13:16
  • comment

Oui, en informatique en effet, il y a beaucoup d’informaticiens et même principalement des informaticiens qui sont actifs sur WP. Mais c’est pas vrai pour le reste.

  • par julie
  • 09 August 2008 11:11
  • comment

De toute façon cet article est assez parlant . Le prof dit que les entrées WP ne sont pas très bonnes. Il incite ses étudiants à les améliorer . Il s’avère que des étudiants dans une spécialité précise se font censurer par les grands « experts » de Wikipedia, et autres amateurs non spécialisés en littérature américaine qui semblent être des jeunes collégiens pour la culture qui est la leur.

Donc 1) WP n’est pas de qualité suffisante par rapport à ce qu’elle prétend
2) si vous connaissez bien un sujet et que vous essayez de la corriger, c’est vous qui serez corrigé voire censuré par les jeunes wikipédiens qui s’arrogent le droit de décider de si ce que vous écrivez est valable ou non, même sur vos sujets sur lesquel vous avez plus de connaissances qu’eux.

Donc ? Qu’est-ce que ça prouve ?

Si vous prenez en compte que le prof
 » J. Beasley-Murray, qui enseigne la littérature latino-américaine à l’Université de British Columbia, dit que la grande majorité des entrées de Wikipédia “ne sont pas très bonnes” et il met les étudiants au défi de les améliorer.

(…)

Mais le site, connu pour cataloguer les gens qu’il n’aime pas comme insignifiants, a été pincé à éliminer certaines entrées. Ses équipes d’experts en eau chaude et de gamins ayant acheté leur diplôme en ligne ont apparemment décidé qu’elles s’y connaissaient mieux en littérature latino-américaine. »

N’est-ce pas suffisant pour voir les défauts de WP ?

  • par Julie
  • 09 August 2008 11:22
  • comment

> Mais c’est pas vrai pour le reste.

C’est vrai pour le reste aussi.

Je ne me suis jamais fait censurer sur Wikipedia jusqu’à présent. Bien sûr si l’on écrit n’importe quoi je conçoit que ça puisse être le cas. Ca m’étonnerai que beaucoup d’éleves de terminale de cette prof soient des experts en littérature américaine…
Et elle même est peut être totalement incompétente, ce pourquoi d’autres profs de philo corrigent ses débilités dès qu’elle les écrit, ce qui a produit chez elle une certaine frustration, elle tente donc à présent de se venger.

L’avantage de Wikipedia par rapport à une autre encyclopédie c’est que ce n’est pas une seule personne ou un petit groupe de personnes qui va donner sa version des faits dans un article. Il y a moins de chances d’avoir un parti pris.

Si tu n’aimes pas rien ne t’empêche d’aller voir ailleurs et de t’acheter Universalis.

De plus, quand on fait une recherche, on n’utilise pas une seule source de données. Donc, rien que ça, ça devrait palier aux erreurs sur Wikipedia.

Si cette prof n’est pas contente, elle a qu’à aller voir ailleurs ou oeuvrer pour améliorer ce qui ne va pas. Dans les deux cas elle ferai quelque chose d’utile (quoique… j’ai un doute pour le second cas).

Wikipedia est un excellent outil, le tout est de savoir l’utiliser intelligement, comme toute autre base de connaissances.

  • par bluelambda
  • 09 August 2008 11:41
  • comment

Dis donc bluelambda tu te moques de qui ?

Il s’agit du prof de la British Columbia et de ses étudiants en littérature latino-américaine et tu réponds , -légèrement à côté de la plaque non ?- que ses étudiants à elle , en philo, ne savent certainement pas grand chose de la littérature latino-américaine .

De quoi parle l’article ci-dessus ? es-tu sûr d’avoir bien compris ?

Note bien que ce sont les gens qui connaissent bien un sujet qui se font censurer par des gamins ingorants. Pas toi. Donc qu’est-ce ça prouve ?

Ta réaction épidermique que quelqu’un qui critique WP n’a qu’à « aller voir ailleurs » , (en somme si t’es pas content, casse-toi pauv’con), donne une idée du haut sens de la critique qui est le tien.

Pourquoi viens-tu sur ce blog / article qui critique WP si ça te donne des boutons ?
Pour Cyril Fussy c’est aussi « t’as qu’à aller voir ailleurs » si t’es pas content ?

Les défenseurs de WP décidemment ont des réactions de + en + nulles.

  • par Julie
  • 09 August 2008 12:16
  • comment

Julie, le blog d’Athelia montre des exemples consternants, mais sa propre démarche, à force de confondre une somme de marges avec le centre pour les besoins de sa démonstration, finit par être fatiguante. Elle commet pas mal d’erreurs de logique et de culture générale, dont celle de croire à un monde universitaire soit compétent et distant, soit incompétent, genre argument d’autorité (« tout le monde est d’accord avec moi puisque nous venons de convenir que nos adversaires sont négligeables en quantité ou qualité »). Sa vision des sciences de l’information et de l’éducation est assez drôle de ce point de vue.
Il n’y a simplement pas d’outils éprouvés, techniques et intellectuels, pour évaluer « en totalité » un tel projet « à plat », et ça n’est pas le seul champ de connaissance où ça arrive. Trop de choses dans trop de dimensions, trop dynamique. Trop différent d’une encyclopédie traditionnelle, buggée mais avec des release fréquentes, moins structurée mais avec un éventail plus large. Athelia confond l’intérêt du projet avec l’intérêt qu’elle y trouve, et analyse l’intérêt qu’elle y trouve en regroupant à tort plusieurs critères et en attribuant à l’ensemble la note la plus basse. C’est peut être un peu pareil avec des wikipediens dans l’autre sens :-) Le projet reste assez passionnant pour toutes les questions qu’il pose.

Last point : » Les participants sont des oisifs, chômeurs, jeunes geeks qui ne savent rien faire d’autre, célibataires qui cherchent à tuer le temps et tous les isolés désoeuvrés. ça n’est même pas moi qui l’ai inventé mais Mme Anthère qui le dit. Cité par le blog ci-dessus. » As tu vraiment sourcé cette information ?Parceque là on dirait du Wikipedia ;-)

  • par Poutinik
  • 09 August 2008 15:10
  • comment

Moi je parlais de cette prof là:
http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/
voir les commentaires au dessus.

> Note bien que ce sont les gens qui connaissent bien un sujet qui se font censurer par des gamins ingorants. Pas toi. Donc qu’est-ce ça prouve ?

Qu’est ce qui me prouve que le prof en question connaît bien un sujet? Ce ne serait pas la première fois que je rencontre un prof d’université incompétent. Pourquoi ce qu’il dit serait considéré comme une vérité absolue parce qu’il est prof de la British Columbia?
Donc qu’est-ce ça prouve ?
Moi sans être prof de British Columbia je ne me fais pas censurer, lui oui, dis donc ça doit voler très haut ce qu’il écrit alors.

> en somme si t’es pas content, casse-toi pauv’con

C’est exactement ce que je dis! Et c’est le cas aussi pour le mouvement du logiciel libre, que je soutiens. Si tu n’est pas content, au lieu de râler dans ton coin tu aides, sinon tu vas voir ailleurs, point barre, c’est pas compliqué non?
L’avantage c’est que tu peux donner tes idées.

> Pourquoi viens-tu sur ce blog / article qui critique WP si ça te donne des boutons ?

Parce que je pensais trouver quelque chose de plus constructif dessus peut être?

  • par bluelambda
  • 09 August 2008 17:12
  • comment

Moi je parlais de cette prof là:
http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/
voir les commentaires au dessus.

> en somme si t’es pas content, casse-toi pauv’con

C’est exactement ce que je dis! Et c’est le cas aussi pour le mouvement du logiciel libre, que je soutiens. Si tu n’est pas content, au lieu de râler dans ton coin tu aides, sinon tu vas voir ailleurs, point barre, c’est pas compliqué non?
L’avantage c’est que tu peux donner tes idées.

> Pourquoi viens-tu sur ce blog / article qui critique WP si ça te donne des boutons ?

Parce que je pensais trouver quelque chose de plus constructif dessus peut être?

  • par bluelambda
  • 09 August 2008 17:14
  • comment

Désolé je me suis emmêlé les pinceaux avec le multi onglets en postant.

  • par bluelambda
  • 09 August 2008 17:15
  • comment

Sur les wikipédiens désoeuvrés : http://terricopiweb.free.fr/?p=10

bluelambda je ne discute pas avec les personnages grossiers dont la philosophie se résume à « casse-toi pauv’con », c’est pas le genre de ce site, en plus, où tu fais tache.

  • par Julie
  • 09 August 2008 18:08
  • comment

je te rappelle aussi que le « casse-toi pauv’con » c’est toi qui l’a sorti, en résumé de MA version littéraire (qui veut dire la même chose finalement).

Donc qui est grossier ici?

  • par bluelambda
  • 09 August 2008 18:54
  • comment

Toi, tu supportes le libre ! ;-)

  • par spook
  • 09 August 2008 19:25
  • comment

C’est toujours mieux que de te supporter…

  • par bluelambda
  • 09 August 2008 19:58
  • comment

Dites-donc, ça fait un certain temps qu’elle tourne la discussion. Je ne me sens pas trop en retard du coup.

« Mais le site, connu pour cataloguer les gens qu’il n’aime pas comme insignifiants, a été pincé à éliminer certaines entrées. Ses équipes d’experts en eau chaude et de gamins ayant acheté leur diplôme en ligne ont apparemment décidé qu’elles s’y connaissaient mieux en littérature latino-américaine. »

Comment peut-on trouver un profil précis aux gens qui contribuent, puisque c’est justement ouvert à tout le monde? Ensuite acheter son diplôme en ligne ou dans les chiottes des grandes écoles, c’est une question de goût. Mais traiter les geeks d’oisifs, etc… c’est sans doute parce qu’il s’agit de bénévolat. Sur un site aussi réactionnaire (belle performance au fait, qui donne des tas d’infos sur le réseau auquel il participe), il est de bon ton d’ignorer la profonde réflexion contemporaine sur la notion de travail collaboratif. Qui, entre autre, pourrait mettre un terme à la notion d' »obéissance » encore présente dans le Code du Travail.

  • par miluz
  • 27 August 2008 23:53
  • comment

Récemment posté

Commentaires