Article

Un centre de données Grenoblois a eu un petit coup de chaud

Partager cet article avec votre réseau professionnel Viadeo Partager sur Viadeo

Channel / Distributeurs / Revendeurs, Energie, Impertinences, Internet, Les Potins, Réseaux, Sécurité, Serveurs

Par : N. GUILLAUME - Samedi 28 juin 2008 à 12:06

Après l’incident remarqué de l’hébergeur The Planet aux USA, retour en France avec un incident dans un datacenter situé à Grenoble et appartenant à Cogent Communications.

Gérer une multitude de centres de données n’est pas sans poser de problèmes. 

Après l’incendie qui a ravagé en partie un datacenter de l’hébergeur américain « The Planet », c’est cette fois au tour d’un centre de Cogent Communications situé en France, à Grenoble, de se retrouver dans une situation délicate.

Le 23 Juin dernier en fin de soirée, l’hébergeur PHPNET indique à ses clients que « le site de Cogent Grenoble rencontre depuis hier un important problème de climatisation engendrant une température importante du site. (40° environ) »

Malgré les bonnes paroles du prestataire qui espérait pouvoir retrouver une situation normale rapidement, il note dans un second ticket que « trois de ces blocs de climatisation sont tombés en panne hier faisant monter la température au sol du site a près de 45° C. »

Il précise quelques lignes plus bas que« vers minuit l’un des systèmes de climatisation a explosé engendrant un dégagement de fumée qui a déclenché le système incendie. Le FM200 a néanmoins été neutralisé. »

Quelques minutes plus tard, les pompiers sont intervenus pour stabiliser la situation en raison des équipements situés à l’intérieur de l’espace de données comme les bonbonnes de FM200, un gaz destiné à éteindre rapidement les départs de feu.

L’été sera chaud…

INQ

Partager cet article avec votre réseau professionnel Viadeo Partager sur Viadeo

Commentaires

Y a-t-il eut des personnes qui ont été blessé par les explosions ?

On s’en fout tant que les serveurs sont sains et saufs…

  • par Zinedine Zidane
  • 28 June 2008 15:07
  • comment

il est étonnant qu’aucune mesure n’ait été prise avant au vu des signes avant coureurs…des adeptes du « jusqu’ici tout va bien » ?

  • par LG
  • 28 June 2008 19:24
  • comment

Pourquoi ne pas installer les serveurs au Groënland ? Après tout..que ça chauffe ici ou ailleurs, au moins là bas pas besoin de climatisation.

  • par Bertrand L
  • 30 June 2008 13:05
  • comment

Oui, installer les serveurs au Groenland, bonne idée… Mais qui voudra aller vivre là-bas ? Il faut un minimum de techniciens pour entretenir ces machines… Et pour l’acheminement des pièces détachées, comment tenir les délais ? Par un service de parachutage ?

Passer des heures dans des salles serveurs remplies de machines ronronnantes ou rugissantes, selon la marque, pour ensuite aller se distraire et se détendre où ??? Surtout en hiver, avec les nuits qui n’en finissent pas…

Les salaires et le turn-over risquent d’être un gros problème…

  • par Anonyme
  • 30 June 2008 15:54
  • comment

Pourquoi n’installe t-on pas les centres serveur à coté des lacs artificiels ?
En amont du déversoir il y a aucun risque d’inondation. On pompe l’eau froide au fond et on rejette de l’eau chaude ou bien on chauffe gratis des batiments en hivers.
Il y a plusieurs lacs à moins de 10 kilomètre de Tarbes.
La région est entre la montagne à moins d’une heure, la mer à moins de deux heures et Toulouse à une heure trente (sans bouchon à Toulouse).
Pas de problème de circulation et une ancienne usine du GIAT à aménager à coté du gave.
Sans les pécheurs c’est un paradi technique pour la climatisation.

  • par Michel PERE
  • 30 June 2008 16:53
  • comment

> Pourquoi ne pas installer les serveurs au Groënland ? Après tout..que ça chauffe ici ou ailleurs, au moins là bas pas besoin de climatisation.

Bien sûr, installons bien des data center, des usines pétro-chimiques et tout sur ces terres encore non polluées et inexploitées.

  • par bluelambda
  • 30 June 2008 17:09
  • comment