Article

Google+ : le village global… fantôme

Partager cet article avec votre réseau professionnel Viadeo Partager sur Viadeo

Impertinences, Internet, Les Potins, Web 2.0

Par : Pascal Bories - Jeudi 17 mai 2012 à 15:05

Le réseau social lancé l’été dernier par Google pour concurrencer le géant Facebook serait une « coquille vide », malgré ses atouts techniques et ses millions d’inscrits.

Une étude du cabinet RJMetrics crée la polémique en démontrant que le réseaux social Google+ ne serait pratiquement pas utilisé, malgré ses 170 millions de membres.

Google Plus : une coquille vide ?

Google Plus : une coquille vide ?

Quinze jours, c’est le délai qui séparerait le premier post du second, en moyenne, chez les utilisateurs du concurrent de Facebook. Un chiffre qui en dit long sur leur degré d’engagement…

Et ce n’est pas le seul chiffre choc. Ainsi, 30% des membres ayant posté un contenu en mode public n’aurait même pas réitéré l’expérience, constatant son impact quasi nul.

En moyenne, un contenu mis en ligne sur Google+ n’est gratifié que de moins d’un partage, d’un « +1″ ou d’un commentaire. Pas de quoi enflammer les foules, donc.

Pour obtenir ces résultats, RJMetrics a surveillé 40 000 profils publics sélectionnés au hasard sur le réseau social, excluant donc les profils et autres publications privés.

INQ

Via Télérama

Partager cet article avec votre réseau professionnel Viadeo Partager sur Viadeo

Les commentaires sont fermés.

Récemment posté

Commentaires