Article

Google et la question « juif »

Partager cet article avec votre réseau professionnel Viadeo Partager sur Viadeo

Droit / Finance, Impertinences, Internet, Les Potins, Web 2.0

Par : Pascal Bories - Mercredi 23 mai 2012 à 16:17

En France, un médiateur a été désigné pour tenter de régler le conflit opposant le géant de la recherche sur Internet à des associations antiracistes concernant la saisie-automatique.

« Juif ». C’est le mot qui apparaît le plus souvent, et de façon non-sollicitée, lorsque l’on entre le nom d’une personnalité connue dans la case de recherche de Google.

Google et le mot "juif" : question technique et éthique

Google et le mot "juif" : question technique et éthique

Cette étonnante suggestion est liée au système de « saisie semi-automatique » censé faire gagner du temps à l’utilisateur en lui indiquant les requêtes les plus fréquentes.

Ainsi, alors qu’on tape le nom d’une célébrité du monde médiatique, culturel ou politique, un menu déroulant s’ouvre automatiquement et propose en général une recherche l’associant au mot « juif ».

Traduction : la question de savoir si telle ou telle personnalité appartient à la communauté juive semble intéresser la majorité des personnes faisant une recherche concernant ces noms.

Problème : en France, la loi interdit la constitution de fichiers sur la base de critères ethniques, et plusieurs associations estiment que ce système en est une violation manifeste.

L’UEJF, J’accuse ! – Action internationale pour la justice, SOS Racisme, le MRAP, la Licra et Mémoire 2000 ont ainsi exigé que Google empêche cette association automatique.

Le médiateur Jean-Pierre Mattei, ancien président du tribunal de commerce, aura donc la difficile mission de résoudre ce différend à la frontière de la technique et de l’éthique.

INQ

Via Le Monde

Partager cet article avec votre réseau professionnel Viadeo Partager sur Viadeo

Les commentaires sont fermés.