Obésité en Europe : qualifiée d’épidémie par l’OMS

0 73

L’Association Mondiale de la Santé a récemment qualifié d’épidémie la proportion des personnes obèses ou en surpoids en Europe. Comment expliquer ce phénomène, quels sont les chiffres de cette épidémie et les mesures mises en place par les États de l’Union Européenne ? On vous en dit un peu plus.

Les raisons de l’augmentation de l’obésité

La dernière actualité sur la santé est l’obésité, un phénomène qui touche de plus en plus de pays européens d’après l’OMS. Quels sont les facteurs en mesure d’expliquer cette propension à la prise de poids ?

  • Les progrès de l’industrie agro-alimentaire : celle-ci est en mesure aujourd’hui de produire plus rapidement et en masse des aliments transformés, contenant des quantités de graisses, de sel et de sucre bien supérieures aux apports journaliers recommandés. L’attrait de ces produits ? Le prix, bien évidemment. Les foyers les moins aisés auront tendance à se tourner vers ce type d’alimentation, plutôt que vers des produits frais plus onéreux mais de meilleure qualité
  • La tentation d’une nourriture moins chère et plus facile d’accès : la facilité d’accès aux fast-foods est déconcertante. Dans chaque ville, on retrouve une ou plusieurs grandes enseignes de la restauration rapide : une nourriture encore une fois très abordable mais riche en graisses, sucre et sel, qui favorise le surpoids. La rapidité de la préparation et du service en fait donc un moyen facile de se nourrir, au détriment de la santé
  • Le niveau de vie : les spécialistes de l’obésité et de la nutrition pointent également le niveau de vie comme facteur favorisant le surpoids. Comme nous venons de l’expliquer, la nourriture de moindre qualité est plus facile d’accès et représente un budget beaucoup plus attractif pour les ménages modestes

D’autres facteurs peuvent expliquer l’augmentation du nombre de personnes obèses ou en surpoids, par exemple la sédentarité.

Quelques chiffres sur l’obésité en Europe

Pour prendre conscience du phénomène d’obésité dans l’Union Européenne et faire un état des lieux de cette épidémie, voici quelques chiffres qui pourront vous éclairer :

  • 52% : c’est le pourcentage des européens qualifiés d’obèses ou en surpoids
  • 17% : c’est la proportion d’adultes touchés par l’obésité dans l’Union Européenne
  • De 7% à 15% : il s’agit de l’augmentation de l’obésité en France, entre 1992 et 2009

Les pays les plus touchés par l’obésité sont, entre autres, la Lettonie, la Hongrie, le Royaume-Uni et l’Estonie.

Que font les États pour lutter contre la « malbouffe » ?

Au sein de l’Union Européenne, les gouvernements mettent bien évidemment certaines mesures en place afin d’endiguer l’épidémie d’obésité, un véritable problème de santé publique.

  • La taxe sur les fast-foods en Roumanie : le pays impose depuis 2010 une taxe sur les établissements de restauration rapide, pour décourager la population à choisir ce mode d’alimentation
  • Le plan d’action de l’Union Européenne : dans son plan d’action pour lutter contre l’obésité infantile, l’UE propose quelques sujets de réflexion autour de la « malbouffe » et des mesures à prendre, afin de limiter le phénomène d’obésité
  • L’interdiction de la publicité pour les fast-foods visant les enfants : cette mesure est notamment appliquée au Royaume-Uni, ainsi qu’en France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.